Le Gouverneur de la région d’Oulianovsk Alexeï Rousskikh a fait avancer une série d’initiatives pour la promotion du tourisme intérieur dans les régions de la Volga

Le 24 juin, le chef de la région a pris part au travail d’une « table ronde » du Comité de la Douma d’Etat pour le tourisme et le développement de l’infrastructure touristique qui s’est tenue dans le cadre du Forum économique à Tcheboksary.


Le président du Comité de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie pour le tourisme et le développement de l’infrastructure touristique Sangadgi Tarbaev, le chef de la République de Tchouvachie Oleg Nikolaev, des députés de la Douma d’Etat, les dirigeants de la Corporation Tourisme.rf, des représentants du secteur touristique de Moscou, de la République du Tatarstan, de la région de Nizhni Novgorod ont également pris la parole à la table ronde ».

Au dire d’Alexeï Rousskikh, les régions de la Volga ont actuellement un défi commun – d’attirer un nombre maximal de touristes. A cet effet, il faut développer des initiatives communes dans le domaine de la culture et du tourisme. Le chef de la région a fait quelques propositions pour le développement du tourisme fluvial, qui pourraient accélérer la mise en oeuvre du nouveau projet fédéral « Grande voie de la Volga ».

« La région d’Oulianovsk et la République de Tchouvachie ont déjà une expérience positive importante de réalisation de projets communs, un accord de coopération dans de divers domaines est en vigueur. Le projet touristique interrégional « Grande voie de la Volga » dans lequel participent cinq régions du District fédéral de la Volga, est destiné à donner une nouvelle impulsion à notre collaboration. Une des priorités du projet est le rétablissement du système de transport de voyageurs par la Volga. C’est une question d’actualité pour la région d’Oulianovsk. Afin d’accélérer la mise en oeuvre du projet, je juge nécessaire de lancer des mécanismes fédéraux supplémentaires qui aideront les régions à acquérir des moyens de transport fluviaux, à construire une infrastructure de port et des murs d’amarrage. Nous adresserons obligatoirement nos propositions au Comité compétent de la Douma d’Etat pour leur inclusion dans le nouveau projet de loi sur le tourisme fluvial », a dit Alexeï Rousskikh.

Le président du Comité de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie pour le tourisme et le développement de l’infrastructure touristique Sangadgi Tarbaev a proposé d’inclure la région d’Oulianovsk dans le groupe de travail pour l’élaboration du projet de loi sur le tourisme fluvial.

Dans son discours, Alexeï Rousskikh a souligné, que la région d’Oulianovsk a rejoint l’itinéraire « Voyage sur la Volga » qui a réuni 7 entités du District fédéral de la Volga. Dans le cadre du projet, la région est prête à présenter le géoparc unique Oundoria aux touristes. Auparavant, le chef de la région Alexeï Rousskikh a discuté le sujet d’élaboration du projet général du géoparc avec le Vice-Président du Gouvernement de la Russie, Dmitri Tchernychenko, sur le site du Forum économique international à Saint-Pétersbourg.

A la séance de la « table ronde », Alexeï Rousskikh a également adressé une demande au directeur exécutif de la Corporation « Tourisme.RF » Sergueï Krasnoperov d’accorder un soutien dans l’accomplissement de cette tâche. Le Gouverneur de la région d’Oulianovsk a attiré l’attention sur la nécessité d’élargir les surfaces du musée paléontologique d’Oundory. La région compte sur une assistance des collègues fédéraux dans la résolution de ce problème.

Le chef de la République de Tchouvachie Oleg Nikolaev a souligné dans son doscours l’importance du projet « Grande voie de la Volga » pour le développement du tourisme intérieur dans le District fédéral de la Volga et pour une « animation » de la Volga.

« En animant la Volga, il est important pour nous d’assurer le respect de l’environnement. Cette tâche peut être accomplie grâce à la réalisation du projet ESG visant à utiliser les eaux de la Volga comme polygone carbone. Ce travail nous permettra d’atteindre l’objectif de développement du tourisme, de développer l’écologie et d’assurer une basse empreinte carbone », a conclu Oleg Nikolaev.

11.07.22