Les compagnies de haute technologie d'Oulianovsk coopéreront avec le Kazakhstan

Le 26 août, dans le cadre de « la Semaine Eurasienne » à Astana, on a signé un accord de coopération entre la Centre d’innovation d'Oulianovsk ULNANOTECH, la compagnie pharmaceutique R-Farm Kazakhstan et la SARL TestGène.

 Le but principal de la coopération est la mise en oeuvre des élaborations d'innovation dans le domaine du diagnostic périnatal non-invasive et du diagnostic des maladies oncologiques sur le territoire de la République de Kazakhstan et d'autres États-participants de la CEI, ainsi que l'élaboration de nouveaux ensembles diagnostiques de haute technologie pour l'amélioration de la qualité de l'assistance médicale et du choix du traitement médicamenteux.

« Aujourd'hui une des principales tâches de nos compagnies est la mise en valeur de nouveaux territoires, la recherche de partenaires. Nous élevons sur notre territoire des Champions nationaux, capables de devenir compétitifs non seulement sur les marchés régionaux et russes, mais aussi sur les marchés internationaux. Aujourd'hui le Kazakhstan est notre partenaire stratégique, c'est pourquoi la réalisation d'un tel projet deviendra un pas important dans la promotion de nos compagnies innovantes sur les marchés d'exportation », a dit le Gouverneur Sergueï Morozov.

L'accord a été signé par le directeur général de R-Farm Kazakhstan, candidat en sciences biologiques Viktor Riazanov, le directeur pour le développement du business de la SARL Centre de transfert de technologie d'Oulianovsk Vitali Oguinski et le directeur général de la SARL TestGène, candidat en sciences médicales Andreï Toropovski. Selon le document, Nanocentre et TestGène s’occuperont des recherches et du développement dans le domaine des biotechnologies et de la génétique moléculaire dans la partie de l'élaboration des ensembles diagnostiques de haute technologie.

Au dire du directeur général de la compagnie TestGène Andreï Toropovski, la mise en application des ensembles diagnostiques pour la détermination du facteur Rhésus du fétus par voie de l'analyse du sang de la mère permettra de déterminer, à qui il est nécessaire de faire la prophylaxie de l'état dangereux – la maladie hémolytique du fétus et du nouveau-né. « En conséquence, la méthode donnée permettra d'économiser les moyens budgétaires au cours de l’établissement de la nécessité de la prophylaxie du rhésus-conflit chez les femmes enceintes », a souligné le chef de la compagnie. Les spécialistes ont aussi communiqué qu'en 2016 la compagnie TestGène a reçu un certificat d'enregistrement du Ministère de la santé publique de la république de Kazakhstan pour les ensembles diagnostiques non-invasives. Cela signifie qu'ils sont enregistrés et on peut les appliquer dans la pratique médicale. Aujourd'hui les systèmes diagnostiques sont mis en application dans plus de 20 régions de la Fédération de Russie et dans 4 pays du proche étranger. Les ensembles n’exigent pas d'équipement supplémentaire, et l'analyse de laboratoire est fait pendant 2-3 heures, pour quoi on prend 7-10 ml de sang chez la femme enceinte.

« La promotion des produits créés par des compagnies innovatrices est une des composantes importantes de l'exécution des Décrets « de mai » du Président et une des directions les plus prioritaires dans notre travail. Aujourd'hui dans la région il y a des conditions pour l'introduction des résultats de l'activité intellectuelle des inventeurs dans le secteur réel de l'économie, on est en train de créer un écosystème spécialisé. Un des projets infrastucturels importants et les plus efficaces dans cette partie est le centre nanotechnologique d'Oulianovsk. Ainsi, grâce à l'approche complexe, nous avons un dynamisme positif pour l’indice donné », a expliqué le Président du Gouvernement de la région d'Oulianovsk Alexandre Smekaline.

Mentionnons que le centre nanotechnologique d'Oulianovsk ULNANOTECH est formé dans le cadre du programme de création de centres nanotechnologiques de la société par actions ROSNANO en 2011. En 2015 il a reçu le statut de technoparc de hautes technologies, il est un de dix leaders de la Classification nationale des technoparcs de la Russie. Dans le projet donné, le centre participera à la vérification de la qualité des résultats et aidera les nouveaux partenaires à résoudre les problèmes techniques et de marketing.

 

 

11.09.17