Dans la région d'Oulianovsk on a déterminé les directions principales du développement de la santé publique d'enfant dans le cadre de la Décennie de l'enfance annoncée par le Président

Le gouverneur Sergueï Morozov a organisé une conférence pour la modernisation de la sphère donnée en 2018-2020. La séance a eu lieu à la base de la polyclinique №1 de l’hôpital municipal d'enfant. Les médecins en chef des établissements médicaux et la direction du ministère de la santé, de la famille et de la prospérité sociale y ont pris part.

 « Le soin des enfants commence, avant tout, dès le moment de la planification de la famille et de la grossesse ultérieure, c'est pourquoi la première direction du développement de la santé publique d'enfant à Oulianovsk pour les années 2018-2020 c’est le développement de l'assistance médicale aux femmes de l'âge reproductif et aux femmes enceintes. Nous envisageons d’ouvrir des Centres de la protection de la santé de la mère et de l'enfant dans le quartier Zasviajski, ainsi qu’à la base de l'hôpital municipal clinique №1. On mettra en exploitation un centre périnatal d’importance fédérale, ce qui permettra de résoudre les problèmes de couches avant terme, d’interruption de grossesse, d’aider les femmes avec des malformations du fétus », a dit Sergueï Morozov.

Une autre direction, qu’on planifie de développer en 2018-2020, est l'aide ambulatoire aux enfants. Grâce au soutien du Gouverneur, dans la région on a déjà commencé à introduire le standard du travail des polycliniques d'enfant. On planifie aussi de développer le projet « Médecine d'école », qui envisage le placement de spécialistes en la médecine d'école aux établissements d’enseignement général. En outre, dans la région on a introduit le standard « Bureau d'enregistrement ouvert » et le standard « Polyclinique économe », qui envisage de mettre au point les mécanismes de l'observation médicale prophylactique et le travail du service de laboratoire, le développement du système de prophylaxie des maladies d'enfant.

En outre, les participants de la séance ont mentionné qu'un des pas pour le développement de l'assistance médicale aux enfants à l'étape stationnaire, qu'on planifie de développer pendant les trois années à venir, est le projet « Réanimation ouverte ». Il permet aux parents des enfants très malades de demeurer dans la section de réanimation, où leurs enfants se trouvent. Ce projet est déjà réalisé à la base de l'hôpital  municipal d'enfant.

« Le développement de la réhabilitation médicale et du service de l'aide précoce est aussi une direction importante du développement de la santé publique d'enfant. En particulier, en juillet de cette année, à la base de l'Orphélinat spécialisé, nous avons lancé un nouveau projet qui s'appelle « Nos enfants ». Sa réalisation est un des moyens de la prophylaxie de l'abandon d'enfants. Le projet suppose l'assistnce médicale et psychologique et pédagogique aux enfants gravement malades de deux mois à quatre ans, en permettant aux parents de résoudre leurs problèmes pendant cette période et de recevoir un allégement psychologique. Le pas suivant est l'inclusion dans le projet « Nos enfants » du paragraphe sur l'assistance juridique et psychologique aux parents ayant des enfants avant quatre ans avec une forme grave des lésions du système nerveux central » a dit le ministre de la santé publique, de la famille et de la prospérité sociale Rachid Abdoullov.

25.08.17