Les analystes mentionnent le développement des activités innovatrices dans la région d'Oulianovsk

L’indice de la production d’innovation et de haute technologie est un des critères de l'exécution des décrets de mai du Président de la Fédération de Russie. À présent le rythme de la croissance pour le coefficient donné fait 102 % suivant les résultats de janvier-juillet de l'année en cours.

 « Nous avons des entreprises uniques, telles que Mars, le Bureau de construction d’appareils d’Oulianovsk, l’Institut de recherches des réacteurs atomiques, l'école supérieure bien développée, ce sont ces organisations, qui font une grande contribution dans les recherches scientifiques et les productions d’innovation. La région de sa part leur accorde une assistance maximale, en particulier, on a prévu plus de 100 millions de roubles pour l'année 2018 pour soutenir les savants, dont près de 50 millions de roubles seront assignés du budget régional dans le cadre du programme d'État « La création d’un bon climat d'investissements » », a souligné le Gouverneur de la région d'Oulianovsk Sergueï Morozov.

Au dire des experts de l’Institut régional de recherches de l'économie, de l'histoire et de la culture, d'après les données de Rosstat, en 2015 l'augmentation de la part de la production des industires innovatrices et de haute technologie dans le produit régional global a fait 121,1 % par rapport au niveau de 2011 ( le plan faisait 115,7 % ). Pour l’indice donné, la région se classe 5-ème parmi les sujets de la Fédération de Russie et la 1-ère parmi les sujets du District fédéral de la Volga.

Au dire du Président du Gouvernement régional Alexandre Smekaline, la création des conditions pour le développement des productions d’innovation et de technologie avancée, le développement de l'écosystème innovant est une tâche stratégique qui est contrôlée par le Gouverneur Sergueï Morozov. « Pour augmenter le nombre de start-ups technologiques, il est nécessaire de développer l'écosystème – cela doit être une synthèse des universités, des fonds risques, des organismes du pouvoir et administratifs, des start-ups-mêmes, qui accomplissent les fonctions de service. C’est le travail avec les jeunes qui doit être perspectif dans ce sens, s'ils commencent à participer à de divers concours, compétitions, hackathons, liés aux technologies avancées, commencent à s’essayer comme entrepreneurs technologiques. Cela leur donne la possibilité de commencer à penser autrement. C’est ça qui est la priorité de notre travail pour le développement des productions d’innovation et de haute technologie », a expliqué le chef du Gouvernement régional.

Mentionnons que suivant les résultats de la deuxième étape du concours dans le cadre du programme « Développement de l’initiative technologique nationale », deux participants d'Oulianovsk, la SARL Partenaire NKT et la SARL TestGuen, ont été reconnus pour les vainqueurs. En outre, les championnats et les concours du niveau de toute la Russie - « Bataille des esprits », « Jeunes professionnels » ( WorldSkills Russia ), « Top-100 des meilleurs ingénieurs de la Russie » et d’autres ont lieu sur le territoire de la région.

Au dire de l’intérimaire du ministre du développement de la compétition et de l'économie de la région Roustem Davliatchine, dans la région d'Oulianovsk on accorde une grande attention à la formation de l'infrastructure d'innovation de haute qualité et d’un écosystème unifié des innovations. Le centre nanotechnologique continue à se développer. À présent 36 compagnies innovatrices sont ses résidents. Il y a des centres de technologies d'innovation de jeunes. Avec l'assistance de l'Agence des initiatives stratégiques, on a créé le technoparc d'enfant Quantorium. Une des directions clés est aussi l'ouverture des chaires de base pour la préparation de spécialistes dans les nouvelles directions de haute technologie – « Energétique éolienne », « Internet des objets », ainsi que la reconstitution de l'organisation régionale VOIR ( Société de Russie des inventeurs et des rationalisateurs ) dans la région d'Oulianovsk. « En outre, le travail d’une organisation spécialisée des inventeurs et des rationalisateurs dans la région contribue à la création des conditions pour la mise en oeuvre des résultats de leur activité intellectuelle dans le secteur réel de l'économie, assure leur soutien social, juridique et économique », a dit le chef du département.

25.08.17