Pendant un an le nombre de résidents de la zone économique spéciale de port Oulianovsk a augmenté de 11 participants

Dans le cadre du rapport devant les députés de l’Assembléé législative de la région, le Gouverneur Sergueï Morozov a mentionné que le nombre de résidents a augmenté de 5 - au début de l’année 2016 - jusqu'à 16 - à présent.

 Le chef de la région a souligné que l’attraction des investisseurs et la création de l'infrastructure nécessaire resteront les priorités de la politique économique de la région. « Aujourd'hui la compétition pour les investisseurs est devenue plus forte, la conception de la formation de l’estimation de l'attractivité d'investissement des sujets a changé. C'est pourquoi nous accordons une grande attention à la formation de l'infrastructure d'investissement de haute qualité. En premier lieu, cela concerne la zone économique spéciale Oulianovsk, puisqu’elle possède un grand potentiel et est orientée vers les marchés extérieurs. Je pense que notre principale acquisition consiste en ce qu'en 2016 nous avons réussi à transférer le pouvoir de gestion de la Zone économique spéciale du niveau fédéral au niveau régional. Cela a augmenté considérablement la rapidité du règlement de plusieurs questions. Par exemple, on a simplifié et raccourci la procédure de conclusion d’accords avec les futurs résidents, grâce à quoi nous avons attiré de nouveaux participants de la Zone économique spéciale », a souligné le chef de la région.

En outre, pendant cette période on a mis en exploitation tout l'ensemble de la 1-ère étape de construction d’objets de l'infrastructure de la Zone économique spéciale de port. Cette année on mettra en exploitation l'ensemble douanier. Au dire du directeur de la Zone économique spéciale de port Denis Barychnikov, le territoire d’une surface de 120 hectares possède toute l'infrastructure nécessaire pour le fonctionnement des productions industrielles, et cela fait plus de 140 km de réseaux, des routes, un chemin de roulement de catégorie F long de 575 m. Les résidents ont toutes les ressources infrastucturelles importantes. « Auparavant les investisseurs voyaient le projet de la Zone économique spéciale dans les présentations, et aujourd'hui ils peuvent observer de leurs propres yeux le fonctionnement d’un vrai site industriel et le travail de leurs futurs voisins, qui développent leurs productions. C'est le meilleur argument pour le résident potentiel », a expliqué le directeur.

Au dire du Président du Gouvernement de la région Alexandre Smekaline, aujourd'hui une attention particulière est accordée à la production. « Nous avons une conception des zones principales de profil, que nous distinguons dans la Zone économique spéciale – la zone de l’aéronautique et tout ce qui est lié avec elle, les territoires des parcs industriels et des ensembles logistiques. On planifie de créer un centre de customisation pour les avions russes, d'entretien des aéronefs et de production d’avions de petite aviation. En août on terminera la construction du parc industriel, mais déjà maintenant presque toutes ses surfaces sont occupées par des investisseurs potentiels. Aujourd'hui le flux logistique se développe activement, des centres de distribution apparaissent dans la Zone économique spéciale, ils commenceront leur travail déjà cette année » a dit le chef du ministère régional.

Le rôle des points économiques d'appui du développement sera toujours réservé aux parcs industriels, à présent il y en a plus de 10 sur le territoire de la région. Ce sont les parcs de deux types : universels et spécialisés. Outre cela, dans la région on réalisera l'idée des parcs industriels municipaux - de petits sites avec une infrastructure commune pour le petit business, qui deviendront des points de croissance et des zones du développement dépassant d’importance locale et intermunicipale.

Un des sites les plus grands et perspectifs est le parc industriel Dimitrovgrade. C'est un parc universel, qui permettra de résoudre les problèmes les plus importants de la ville dans le domaine de la formation de surfaces libres pour le placement d’entreprises et la diversification de l’économie de la ville, la création de nouveaux postes de travail. Déjà en 2017 on va assigner presque 150 millions de roubles pour la construction de l'infrastructure de ce parc. Ce sont les moyens du Fonds du développement des monovilles et du budget régional. Outre cela, le Ministère du développement économique de la Fédération de Russie a approuvé la requête pour la création d’un territoire du développement socio-économique dépassant dans la monoville de Dimitrovgrade.

Le parc industriel Zavoljié a déjà fait preuve de son efficacité. Suivant les résultats de 2016, 1 rouble des investissements budgétaires dans l'infrastructure du parc correspond à 32,4 roubles des investissements des résidents et à 10,7 roubles des paiements fiscaux au budget régional. Le territoire principal du parc est déjà occupé par les résidents en action. Aujourd'hui ils sont en train de réaliser 28 projets d'investissements avec un volume total des investissements de près de 48 milliards de roubles. Les entreprises en service ont donné du travail à près de 3 mille habitants de la région. À la fin de la réalisation des projets on créera encore près de 2 mille nouveaux postes de travail.

En outre, le business d'Oulianovsk participe activement au  travail des entreprises de la zone de Zavoljié – pendant les 3 dernières années le nombre d'entreprises-fournisseurs locales a augmenté à 5 fois.

02.05.17