La volleyeuse d'Oulianovsk a remporté la première victoire aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro

La sélection de volley-ball de la Russie, dont Anna Malova, élève du sport régional, fait partie, a battu les rivales de l'Argentine au premier match du tournoi olympique de groupe, 3:0.

 «Anna Malova est restée sur le terrain pendant presque tout le match et a fait beaucoup pour la victoire de l'équipe nationale : elle a très bien joué comme défenseuse ce qui est devenu le gage du succès sûr des Russes. De plus, les spécialistes disent que cela fait déjà longtemps que Malova est devenue un des leaders de l'équipe, sa partie intégrante», a commenté le Ministre de la culture physique et du sport Sergueï Kouzmine. Le match suivant des volleyeuses de la Russie aux Jeux Olympiques sera joué contre la sélection de la Corée.

Mentionnons que la région d'Oulianovsk est présentée aux compétitions par deux sportives. Inna Trajoukova se produira aux compétitions de lutte libre dans la catégorie de poids en dessous de 63 kgs. Ce tournoi aura lieu le 18 août. « N'importe quelle sportive rêve d'une médaille olympique, et moi, je ne suis pas une exception. Je pense qu'après toute cette histoire de doping et les éliminations de nos athlètes de la participation aux jeux, nous ne ferons que nous fâcher encore plus et nous tâcherons de gagner encore plus de médailles. Nous, les lutteurs, et les gymnastes aussi, nous sommes à même de le faire », a dit Inna Trajoukova. Elle partira pour Rio de Janeiro le 15 août. 

Daria Avtonomova, étudiante du lycée technique régional de la culture physique et du sport de la réserve olympique, a aussi fait partie de la sélection de gymnastique de la Russie. « Ses chances d'entrer sur le tapis olympique étaient 50 / 50. La sélection de gymnastique de la Russie est quand même la plus forte dans le monde. Et obtenir le droit d'être son remplaçant est déjà une grande acquisition », a dit Tatiana Gribkova, chef de la fédération régionale de gymnastique.

L'habitant d'Oulianovsk Andreï Krikov joue le rôle d'arbitre de lutte aux Jeux Olympiques. Ce sera déjà la troisième Olympiade pour lui - auparavant il a travaillé aux Jeux à Pékin en 2008 et à Londres en 2012. 

« Nous avons vu, avec quel travail, sous quelle pression notre sélection se frayait le chemin à Rio de Janeiro, et sans doute, ce seront des Jeux Olympiques difficiles. Puisque c'est à nos sportifs que l'attention sera fixée. Cependant, il est agréable de comprendre que ce sont des habitants d'Oulianovsk qui sont allés aux Jeux at qui sont des représentants dignes de leur région et de leur pays », a dit le chef de la région Sergueï Morozov.

19.08.16