Dans la région d'Oulianovsk on va réaliser le projet d'Initiative technologique régionale

Il est formé à la base de l'Initiative technologique nationale. En avril 2016 la région a fait partie de 10 régions pilotes du pays, qui procéderont à sa réalisation. Le chef de la région Sergueï Morozov a déclaré cela aux députés de l'Assemblée législative régionale le 19 mai dans son rapport sur son travail pendant cinq ans en qualité du Gouverneur.

 Au dire de Sergueï Morozov, pendant cette période on a fait des pas considérables pour le renforcement des industries de haute technologie et de la composante d'innovation de l'économie régionale. Suivant les résultats de 2014, la part des industries innovatrices et de haute technologie dans le produit régional brut a augmenté de 9,1 % par comparaison à l'année 2011 - la région s'est classée 2-ème dans le District fédéral de la Volga et 25-ème en Russie pour les rythmes de la croissance. Plus de 12 % des articles fabriqués dans la région font la production d'innovation. C'est la 11-ème place parmi les régions de la Fédération de Russie. Le coût total de cette production fait 25-30 milliards de roubles chaque année. Même pour la valeur absolue de ce paramètre, la région se classe 25-ème dans le pays.

« Nous avons choisi les directions principales de la politique régionale dans la sphère de l'activité d'innovation. Avec de petites corrections, elles seront gardées comme directions de base pendant les 5 prochains années », a déclaré le chef de la région.

D'après lui, on continuera à former un milieu institutionnel nécessaire. Un document de base a été déjà adopté en décembre 2015 - la Loi « Sur le développement de l'activité d'innovation sur le territoire de la région ». Le deuxième - le programme régional du développement industruel dépassant d'innovation - est à l'étape de discussion. Ce programme décrira nettement les pas pour la création du milieu infrastucturel, pour la construction des objets de base à Oulianovsk et à Dimitrovgrade et pour le développement des laboratoires modernes de recherche et de production, des centres scientifiques, de petites entreprises d'innovation à la base des écoles supérieures et des entreprises. On accordera aussi une attention perticulière au renforcement des éléments et des liens d'innovation à l'intérieur des clusters et entre les clusters. Les problèmes de formation des cadres, à partir de l'école, se rapportent ici.

« Nous avons aussi choisi des mécanismes, que nous allons utiliser pour accomplir les tâches fixées. C'est la réalisation du projet vraiment révolutionnaire d'Initiative technologique régionale formée à la base de l'Initiative technologique nationale. En avril 2016 la région a fait partie de 10 régions pilotes du pays, qui procéderont à sa réalisation dans 5 directions : l'aviation, l'industrie automobile, les produits de l'alimentation, la santé publique et l'énergétique. On a commencé à travailler concrètement dans les directions données », a souligné Sergueï Morozov.

À l'avis de la communauté d'experts, l'entrée de la région dans la dizaine des sujets pilotes, ainsi que de hautes positions dans les classifications d'innovation ( la classification de l'Association des régions d'innovation - la 13-ème place parmi 83 sujets de la Russie, celle de l'École supérieure de l'économie - la région s'est classée 11-ème parmi les régions les plus développées du pays du point de vue de l'innovation, et pour le potentiel technologique la région est le leader absolu en Russie ) confirment ce fait que l'on a formé une bonne base pour le développement du territoire.

Au dire du Gouverneur par intérim, la tâche pour les années à venir est non seulement de réformer l'économie dans l'industrie et l'agriculture en s'appuyant sur les innovations, les connaissances et le potentiel créateur, mais aussi de créer de nouveaux secteurs concurrentiels modernes - la base de l'économie de l'avenir.

« Pour se développer, on a besoin de nouveaux drivers de la croissance et de nouveaux repères économiques. Et cela signifie qu'il faut chercher d'autres résolutions importantes liées aux changements structuraux de l'économie. Nous avons toutes les chances pour former une nouvelle économie, l'économie du développement industriel dépassant, l'économie du 21 siècles. Pour l'accomplissement de cette tâche en 2016 nous commencerons la réalisation du projet important "Grande vallée technologique" fondé sur les principes du partenariat public-privé . La conception principale du projet consiste en création d'un endroit, où les connaissances deviennent le business et le business est impossible sans connaissances », a dit Sergueï Morozov.

« Je vais répondre comme ça à la question, si on peut réaliser un tel projet dans la région ou non: nous invitons des experts des territoires du monde, qui ont eu du succès dans ce type d'activité, dans ce travail. Quelques groupes d'experts sont déjà venus dans la région, après quoi ils ont conclu que ce serait difficile, mais possible », a dit le directeur général du centre d'innovation d'Oulianovsk ULNANOTECH Andreï Redkine.

Ainsi, la formation de tout à fait nouveaux secteurs d'innovation de l'économie, basés sur l'entreprise technologique, deviendra la tâche principale du pouvoir régional.

D'après le Gouverneur par intérim, à présent on est en train d'élaborer le programme régional d'État « Développement industriel forcé d'innovation de la région d'Oulianovsk pour 2016-2020 ». C'est ce programme qui déterminera les méthodes et les principes principaux du travail dans ces directions, les mécanismes et les instruments du soutien des projets, ainsi que les objectifs, que la régions tâchera d'atteindre en 2020 par rapport au niveau de 2015.

Les plus importants d'eux sont:

la croissance des volumes de la production de l'industrie de transformation de 46 % et, par voie de conséquence, l'augmentation de la productivité du travail dans ce secteur de 1,5 fois, l'augmentation de la productivité du travail dans le complexe agro-industriel, la réduction de la consommation spécifique d'énergie de l'industrie de transformation de 15 % et la croissance du volume de coût de l'exportation des produits traités de 1,6 fois.

Mentionnons que les programmes précédents du développement ont été basés sur les projets des entreprises, qui ont été additionnés d'abord et ensuite comparés avec les résultats acquis.

Au dire de Sergueï Morozov, la logique du nouveau programme du développement industriel d'innovation est principalement autre. Il est basé sur la politique d'investissements de projets, sur la sélection et l'investissement de but dans les projets les plus perspectifs, qui permettent de moderniser les usines en service et de construire de nouvelles productions fondées sur les technologies modernes. « Nous avons une conception de base au niveau de la région de ce que nous devons reconstruire et dans quels branches d'industrie, et de ce que nous devons construire de nouveau. Nous savons quels types de productions, quels produits, quelles entreprises et structures d'affaires sont nécessaires. En premier lieu, cette conception sera dirigée à la construction aéronautique, à l'industrie automobile, à la production de composants d'automobile, à l'industrie de la machine-outil, à l'énergétique, au secteur des télématiques et à l'industrie de l'alimentation. Dans les conditions de restrictions rigides de ressources d'aujourd'hui cela permettra de ne pas gaspiller l'argent, mais de rendre le soutien le plus efficace », a commenté le Gouverneur par intérim.

Les projets auront un effet synergique. C'est-à-dire, grâce au soutien des branches contiguës, de nouvelles productions seront lancées ou celles qui existent déjà s'affermiront, des chaînes technologiques seront formées à l'intérieur des clusters régionaux. La substitution des importations orientée vers l'exportation deviendra le critère de la sélection.

Les programmes auront des mécanismes de soutien et un financement. On planifie que les ressources augmenteront. En tenant compte du cofinancement privé, avant 2022 le volume total des investissements, à condition du refinancement des moyens, doit faire 16,6 milliards de roubles.

En même temps le Gouvernement de la région d'Oulianovsk continuera à soutenir les investisseurs, on lancera des mécanismes des contrats spéciaux d'investissements. « Les investisseurs recevront une possibilité de recevoir des garanties et des avantages fixés à long terme. Mais cela ne leur suffira pas de mettre en marche une production de montage. Ils devrons apporter dans la région des technologies avancées et de créer des centres technologiques d'innovation. Outre cela, on gardera et même perfectionnera le régime des avantages fiscaux en vugueur », a résumé Sergueï Morozov.

07.06.16