Un projet de la région d’Oulianovsk a fait partie de la dizaine des leaders de l’Accélérateur des solutions sociales

Le 25 novembre, le Gouverneur Alexeï Rousskikh a pris part à l’événement final de l’Agence des initiatives stratégiques organisé à l’issue de l’Accélérateur des solutions sociales pour les commissaires de sevice régionaux à Moscou.

Le but de l’événement est la sélection des meilleures solutions pour l’amélioration du domaine social et leur mise en oeuvre suivante dans les entités de la Fédération de Russie.

Pendant 12 semaines, l’équipe d la région d’Oulianovsk travaillait pour élaborer une décision pour la situation de vie « Perte de la santé ». Les experts régionaux ont créé un service numérique « Ami social ».

« Le service développé par les spécialistes de la région d'Oulianovsk a fait partie de dix leaders de l'Accélérateur des solutions sociales. Notre équipe a élaboré un outil d’actualité pour le domaine de la santé que d'autres entités du pays peuvent adopter. Je tiens à remercier Svetlana Tchupcheva et toute l'équipe de l'Agence des initiatives stratégiques pour la possibilité de promouvoir de nouvelles solutions pour le domaine social, qui visent finalement à améliorer la qualité de vie des gens », a dit Alexeï Rousskikh.

Mentionnons que l'AIS a lancé le projet de mise en exploitation d’un Institut des commissaires de service dans 27 régions de la Fédération de Russie, y compris dans la région d'Oulianovsk, qui est mis en œuvre dans le cadre de l'Initiative sociale nationale (ISN) - un système d'amélioration continue de la qualité des services dans le domaine social.

Selon le commissaire régional de service de la région d'Oulianovsk, Aliona Zotova, la ressource d'information développée « Ami social » contient un certain nombre d'instructions détaillées et toutes les informations nécessaires pour les citoyens qui passent par une étape difficile de la vie.

« Aujourd'hui, le service numérique se compose de neuf blocs, allant des options possibles de prise de rendez-vous chez le médecin, des coordonnées et des adresses des centres d'aide socio-psychologique, jusqu’aux questions d'emploi des personnes handicapées. Cette plate-forme numérique peut être complétée par d'autres solutions si la population et les entreprises le demandent », a indiqué Aliona Zotova.

05.12.22