La région d’Oulianovsk deviendra la région pilote pour la mise en oeuvre du programme Miniprom pour la création de parcs industriels

La disposition de la région de joindre le programme a été désignée par Alexeï Rousskikh lors de la rencontre avec Boris Titov, mandataire auprès du Président de la Fédération de Russie pour la protection des droits des entrepreneurs, qui s’est tenue le 25 novembre. Ekatherina Toltchina, conciliatrice d’affaires, et Alena Zotova, intérimaire du directeur général du Centre des recherches stratégiques, ont également pris part à l’événement.


Les parties ont discuté les problèmes économiques de la région et les approches de leur résolution, ainsi que les domaines possibles de coopération.

« Pour la deuxième année conscécutive, presque tous les chefs des régions russes manoeuvrent entre les restrictions liées à la propagation du coronavirus et les tentatives de conserver l’équilibre économique. Nous avons une longue expérience positive de coopération avec la région d’Oulianovsk dans deux domaines : formation de tarifs pour les sociétés de distribution de ressources et la coopération avec l’institution du protecteur d’affaires », a indiqué Boris Titov.

Il a communiqué qu’il a envoyé un paquet de propositions pour les mesures de soutien supplémentaires aux entreprises que le Ministère de M. Michoustine a déjà pris au travail. « Mais on voit qu’en dehors des mesures de base, chaque région conduit un travail individuel avec les petites entreprises, à partir des objets du commerce non-stationnaire, jusqu’aux taux avantageux d’imposition », a ajouté le médiateur d’affaires.

Alexeï Rousskikh a communiqué qu’à présent, suite à l’introduction des restrictions, la fréquentation des centres commerciaux a été réduite de plusieurs fois. Cette mesure forcée a été prise en raison de l’aggravation de la situation épidémiologique. Les rythmes de la vaccination sont actuellement intensifiés dans la région, la situation est en train de se stabiliser et le Gouvernement de la région se prépare à l’examen des propositions pour l’allégement des restrictions pour les entreprises. « Mon avis est comme ça – il faut donner la possibilité de travailler à ceux qui le veulent », a déclaré le chef de la région.

Les participants de la réncontre ont également discuté les mécanismes de lutte contre l’économie parallèle. Alexeï Rousskikh a communiqué qu’il est prévu de développer la base d’imposition régionale à cet effet, en soutenant les entreprises qui créent de nouveaux emplois et se font enregistrer en conservant un centre de bénéfices sur le territoire de la région, ainsi que d’investir dans de petites entreprises de production.

« Le programme Miniprom pour la création de parcs industriels peut devenir un outil supplémentaire pour la région d’Oulianovsk. Son institution de l’intercesseur fédéral met déjà en oeuvre à Bratsk, à

Touapsé et à Volgograd, et peut proposer à Oulianovsk de regrouper dans un tel projet les écoles supérieures, les centres de recherches, des designers, le marketing et même les producteurs de ferrures de meubles », a déclaré Alexeï Rousskikh, ayant souligné, que son équipe et la région misent sur les projets stratégiques et la gestion de l’économie.

En outre, en prenant en considération un potentiel touristique immense de la région d’Oulianovsk,

les deux parties ont nommé l’intéraction dans le cadre du Comité russo-chinois de l’amitié, de la paix et du développement comme domaine prometteur de la coopération. Le président du Comité est Boris Titov, et sa séance prochaine est déjà prévue pour décembre 2021.

06.12.21