La région d’Oulianovsk a amélioré ses position dans le classement des entités du District fédéral de la Volga pour le niveau des salaires

La région s’est classée neuvième pour la première fois en cinq dernières années, s’étant levée de deux points.

« En janvier-août 2021, le traitement total à payer dans tout l’ensemble des entreprises de la région a augmenté de 110,8 % pour être 35 131 roubles.

En même temps avec la croissance du traitement à payer, on observe l’augmentation des salaires déclarés dans les offres d’emploi. La croissance a été de 3 %, soit 792 roubles pendant un mois », a indiqué Marina Alekseïeva, intérimaire du premier vice-président du gouvernement.

Les offres d’emploi proposant les plus hautes rémunérations parmi les postes vacants sont remarquées à Novooulianovsk, à Oulianovsk, à Dimitrovgrad, aux districts de Tcherdakly et de Novospasskoïé. Arrêté au mois de novembre, le nombre total d’emplois vacants dans la région a été de 19 099. Ils contiennent l’exigence de vaccination. En même temps on observe une tendance pour la diminution du niveau de chômage enregistré qui est de 0,75 % au moment donné par comparaison aux données au 3 novembre. Le nombre d’employés à temps partiel est également en train de diminuer. Ce nombre est actuellement de 870 personnes, en prenant en considération une réduction de 744 personnes.

D’après les données de l’Agence du développement du potentiel humain, le Service d’emploi de la population a réussi à faire embaucher 86 personnes pendant les jours non-ouvrables. La semaine suivante, une croissance du niveau de recrutement de 40 %, soit de 338 personnes, a été observée.

Le Service d’emploi régional est actuellement en train de conduire un travail individuel avec des entreprises visant à augmenter le nombre d’offres d’emploi, dont l’accroissement pendant une semaine a été de 1299 unités, et d’envoyer des gens au travail. Pendant les sept derniers jours, le nombre de personnes nouvellement recrutées a atteint 1700 ce qui dépasse de cinq fois celui de la semaine non-ouvrable.

Ce rythme actif aidera à atteindre les paramètres avant pandémie d’ici à la fin de l’année en cours.

Le travail ciblé avec les employeurs, les mesures de soutien accordées aux entreprises et aux habitants influencent directement le nombre de personnes employées. Si en mai il y avait 576,8 mille personnes employées dans l’économie, d’après les données au début de septembre, leur nombre a accrû de 8,6 mille pour faire 585,4 mille personnes.

29.11.21