Un marquage des marchandises a été organisé dans la Zone économique spéciale de port

Le Service douanier fédéral de la Russie a confirmé la possibilité de mettre en oeuvre cette procédure sur le territoire de la ZESP. Cela permettra aux résidents de développer de nouveaux domaines de l’activité d’investissement et de créer des emplois supplémentaires pour les habitants de la région.

 

« La zone économique spéciale de port Oulianovsk est aujourd’hui un des principaux sites d’investissement de la région. Les résidents de la ZESP ont déjà investi de l’ordre de 3 millions de roubles dans l’économie régionale et ont créé presque 700 nouveaux emplois. Tels sites sont des drivers du développement économique. Il est important de ne pas s’arrêter, de continuer à créer des conditions confortables pour le travail des investisseurs sur son territoire », a indiqué le Gouverneur Sergueï Morozov.

Au dire du directeur général de la Corporation de développement de la région, M. Sergueï Vassine, la création de centres de marquage dans la zone de port est un des domaines d’activité prometteurs à l’heure de numérisation.

« Cela contribuera à la création de nouveaux emplois et à la croissance des recettes fiscales aux budgets de tous les niveaux. L’infrastructure finie de la zone économique Oulianovsk, un système de logistique et de transport confortable, ainsi qu’un régime fiscal et douanier spécial aideront les investiseurs à développer avec succès la nouvelle activité », a dit le dirigeant.

Selon les spécialistes de la Corporation, la société Elitim, qui loue des locaux de production dans le parc industriel Plate-forme, a été la première parmi les résidents de la ZESP à organiser le marquage des textiles étrangers sous la procédure de la zone douanière libre. Un fourgon avec des marchandises est déjà arrivé dans le parc industriel pour le marquage. Le résident envisage de recruter de l’ordre de 20 personnes en supplément qui seront chargées d’appliquer des codes numériques sur l’emballage des marchandises. Outre les ventes de textiles en gros, la société Elitim s’occupe de la production de jouets en peluche, de souvenirs, de matériel d’emballage de cadeau. Les consommateurs sont de grands réseaux commerciaux, des corporations russes, ainsi que des organisateurs d’actions de masse pour enfants.

« Nous remercions le Service douanier fédéral russe de l’assistance et l’explication sur toutes les questions des résidents de la Zone économique spéciale. Nous invitons les invistisseurs intéressés par la création du premier centre de marquage sur le territoire de la ZESP, ainsi que les partenaires parmi les entreprises d’Oulianovsk et de Russie, qui ont besoin du marquage de leurs marchandises, à profiter des nouvelles opportunités. Nous sommes toujours prêts et ouverts pour la coopération », a commenté M. Oleg Barabanov, directeur général de la ZESP Oulianovsk.

Pour rappel, la mise en place progressive du marquage obligatoire de divers groupes de marchandises est en cours d’exécution en Russie dès 2016. A cette fin, le Centre de développement des technologies prometteuses a créé un Système national de marquage numérique et de traçabilité des marchandises « Signe honnête ». Le code est délivré aux producteurs et importateurs consciencieux, il aide à tracer tout l’itinéraire de la marchandise, à partir de la chaîne de production jusqu’à la caisse en ligne, qui l’a fait sortir de la circulation. Le système « Signe honnête » enregistre tous les passages de la marchandise à toutes les étapes de la chaîne logistique, ce qui rend impossible le remplaçement de la marchandise de haute qualité par un produit falcifié. Le marquage obligatoire doit garantir

l’authenticité et la qualité déclarée du produit aux consommateurs en rendant finalement les marchés plus transparents. Les concepteurs du projet « Signe honnête » croient que le marquage numérique permettra aux entrepreneurs d’augmenter le rendement du travail, de perfectionner les schémas logistiques, d’élargir la part du marché et, donc, d’accroître la recette.

La liste des marchandises soumises au marquage obligatoire en Russie comprend actuellement les chaussures, les produits de l’industrie légère, les caméras et les lampes éclairs, les pneus, les parfums, les médicaments, les produits du tabac et les manteaux de fourrure. Dès le 1 janvier 2021, la circulation des marchandises de l’industrie légère non marquées est également interdite (vêtements en cuir, tricotés, manteaux, imperméables, linge de lit, de cuisine). Une série d’autres catégories de marchandises sont au stade d’expériment et seront également soumises au marquage obligatoire d’ici à 2024.

24.02.21