La région d’Oulianovsk a reçu le premier train direct de conteneurs de la Chine dans le cadre du projet international « Zone commune – voie commune »

Le train est arrivé dans la région de la ville chinoise de Zibo le 14 juillet. Il a fait 9 mille kilomètres en deux semaines.

 

 

Le train a amené 53 conteneurs avec des composants d’automobiles, des matériaux de construction, des équipements pétrogaziers et des articles de sport de la Chine. Les marchandises vont ensuite être réparties entre les villes du District fédéral de la Volga.

Grâce au projet, les entrepreneurs d’Oulianovsk pourront envoyer leurs produits directement à l’étranger, ayant réduit la durée de livraison et les frais de transport.

« Notre avantage est de rassembler les frêts et de les expédier à l’étranger. Des mesures de soutien spéciales permettant aux entreprises-expéditrices de frêts de rembourser une partie des dépenses sont en vigueur en République populaire de Chine. Le Gouverneur Sergueï Morozov a lancé une initiative similaire et envoyé une lettre au centre fédéral. Nous envisageons de développer activement de nouvelles chaînes logistiques et notre tâche est de rassembler non seulement les frêts des exportateurs d’Oulianovsk, mais aussi des régions voisines. Il est prévu de charger ce train à 50 % au minimum dans les prochains jours. Le trafic sera régulier, les trains arriveront toutes les trois semaines. Nous invitons toutes les sociétés intéressées à coopérer », a expliqué le Président du Conseil d’administration de la Corporation de développement de l’industrie et de l’entrepreneuriat, Rouslan Gaïnetdinov.

De l’huile de tournesol et des céréales produites dans la région d’Oulianovsk seront expédiées en Chine.

Pour rappel, en avril 2019 la Zone économique spéciale d’Oulianovsk et celle de Zibo ont signé un Mémorandum de coopération pour la réalisation du projet de lancement du train direct de conteneurs.

« Pendant plus d’un an nous avons fait des préparations. En novembre les travailleurs de la ZES Oulianovsk ont organisé une visite des spécialistes chinois de la zone économique de Zibo, du chemin de fer chinois et de la douane chinoise, ont fait en commun un audit logistique. A la suite de cela les parties sont arrivées à l’accord de lancer le trafic du train. Le train a dû arriver au premier trimestre de l’année en cours, mais l’expédition a été reportée à cause de la situation épidémiologique. Aussitôt que la situation s’est améliorée, nous avons repris le travail dans le cadre du projet. L’organisation du transport de frêt en Chine et de retour nous permet de créer un grand noeud logistique au centre du District fédéral de la Volga – dans la région d’Oulianovsk. Nous envisageons de le placer sur le territoire de la zone économique spéciale de type de port pour y consolider des lots de marchandises et les répartir ensuite en Russie. Un régime fiscal et douanier spécial sera un avantage pour le business », a dit le chef de la ZES Oulianovsk, Oleg Barabanov.

Au dire de l’adjoint du directeur de la société VAVS Dmitri Nesterov, les avantages principaux de tel noeud logistique sont la sûreté, l’économie du temps et la réduction du coût de revient des marchandises.

« Nous avons construit un nouveau poste et déjà commencé à recevoir des frêts, plusieurs grandes entreprises sont revenues dans la région pour passer par la procédure de dédouanement. En collaboration avec nos partenaires chinois, nous avons mis en route un train de conteneurs qui permet  de livrer des frêts quatre fois plus vite. Si auparavant l’acheminement prenait 60 jours, aujourd’hui il ne prend que 15 jours. Un autre avantage est la sécurité du transport. Outre cela, le coût des marchandises est réduit de presque 20 %. Ainsi, le train change la logistique et le coût de revient des produits, permet d’établir vite et efficacement des itinéraires commerciaux », a dit Dmitri Nesterov.

Le projet « Zone commune – voie commune » est mis en oeuvre dans le cadre du projet national « Coopération internationale et exportation ».

Pour rappel, l’année passée la région d’Oulianovsk a atteint un paramètre record – les exportations ont dépassé 1,1 milliards de dollars US. Les marchandises exportées en Chine sont avant tout des produits de la chimie non organique, des articles optiques et du matériel médical, des équipements, de l’eau, des articles de pierre, etc.

 

27.07.20