La société TestGen a remis à la région d'Oulianovsk dix mille tests pour le diagnostic du coronavirus

Le 19 mai, le Gouverneur Sergueï Morozov a visité le nanocentre ULNANOTECH et examiné le laboratoire qui a organisé la production de systèmes de diagnostic du nouveau type de virus COVID-19.

 

 

TestGen travaille depuis huit ans pour les habitants de la région d'Oulianovsk et de toute la Russie, et crée et fabrique des systèmes de test de classe mondiale qui sauvent des milliers de personnes chaque année. Aujourd'hui, dans les conditions de pandémie qui tempête dans le monde entier, l'entreprise poursuit son travail difficile, mais très important et nécessaire. Grâce à une approche professionnelle, la société a réussi à élaborer rapidement un système de test unique qui permettra de fournir des tests rapides de haute qualité et précision aux hôpitaux de notre pays. Il est à noter que ce succès est le résultat de notre collaboration avec ROSNANO, de notre politique d’innovation commune qui vise à soutenir activement la haute technologie. L’élaboration unique du Centre de nanotechnologie ULNANOTECH d’Oulianovsk permettra d'augmenter le volume de tests pour les habitants de la région et d'augmenter le niveau du diagnostic précoce du coronavirus. Dans la région d'Oulianovsk, 11 laboratoires de santé s’occupent actuellement de l’exécution de tests. La capacité totale est de 1600 tests par jour. Quelques robots spéciaux ont été achetés pour nos bases de laboratoire. Cela permettra d’augmenter le volume de tests exécutés jusqu’à 3 500 par jour. La société TestGen a décidé de donner gratuitement 10 000 systèmes de test - 5 000 aujourd'hui et 5 000 - en juin - aux établissements de santé de la région. Ce fait mérite une reconnaissance à part. Les tests seront une aide importante dans la lutte contre la propagation du coronavirus », a déclaré le chef de la région.

Pour rappel, le centre nanotechnologique d’Oulianovsk est une filiale de la Corporation de développement de la région d'Oulianovsk et fait partie du réseau d'investissement des centres nanotechnologiques de la Fondation des programmes infrastructurels et d'éducation du Groupe ROSNANO. Il investit dans des entreprises technologiques et les accompagne à l’étape initiale, s’occupe de la recherche de technologies, de la création et de la vente de start-up technologiques. La société TestGen est résident du centre nanotechnologique d’Oulianovsk et membre du cluster nucléaire d'innovation de Dimitrovgrad. L'entreprise développe et fabrique des systèmes de test innovants.

« Des essais de masses resteront une pratique courante pour toutes les grandes entreprises, une partie de notre vie quotidienne. La société TestGen a l'une des équipes de génétique moléculaire les plus puissantes du pays. Leur nouveau test aidera à éxécuter l’ordre du Président russe Vladimir Poutine d’augmenter le volume des essais détectant le coronavirus à mesure que les mesures restrictives soient peu à peu supprimées. TestGen peut produire plus de 1 million de tests par mois et est prêt à augmenter la capacité jusqu’à 2 millions. C’est une grande production étant donné que, selon Rospotrebnadzor, environ 7 millions de tests ont été fabriqués pendant deux mois dans toute la Russie », a dit le président du Conseil d'administration de Rosnano Anatoli Tchoubaïs.

Le directeur général de la société, Andreï Toropovski, a expliqué au Gouverneur les avantages du système de test, les capacités de production et les projets de livraison de tests dans des régions. En outre, les partenaires étrangers de TestGen ont déjà exprimé leur envie d’acheter le nouveau produit. Un certificat de conformité CE (« conformité européenne ») va être délivré à la société pour entrer sur les marchés étrangers. Ce document confirme la conformité de produits aux exigences de l'Union européenne.

« Au cours de l’élaboration de notre système de test, nous avons utilisé des enzymes de haute performance modernes qui nous permettent de réduire considérablement le délai d’exécution de l'analyse et d’augmenter sa précision jusqu’à 96 %. A condition d’une bonne méthode de prélèvement du matériau biologique et d’exécution de l'analyse, le test montrera la présence ou l'absence du nouveau type de coronavirus avec une haute précision. Des essais cliniques indépendants au Centre d'hygiène et d'épidémiologie de la Fédération de Russie l'ont confirmé. Et grâce à une composition optimisée, le système de test est capable de détecter une quantité minimale de virus, ce qui est donc approprié pour un diagnostic précoce. Le mois prochain, nous prévoyons de produire jusqu’à 50 000 tests par jour, et ensuite, si nécessaire, augmenter la production jusqu’à deux millions de pièces par mois », a expliqué Andreï Toropovski.

 

01.06.20