La région d’Oulianovsk va lancer la production de masques médicaux

L’accord sur cela a été atteint lors des négociations du Président du Gouvernement de la région Alexandre Smekaline avec les dirigeants de la société russo-chinoise NTM Group le 3 avril. L’action a été organisée sous forme d’une conférence vidéo.

 

« On a été en pourparlers avec nos partenaires chinois qui sont déjà résidents de la zone économoqie spéciale de port Oulianovsk et coordonnent un grand projet de production de matériel médical. Ce n’est pas un nouveau format pour nous, les spécialistes de la Corporation de développement de la région conduisent régulièrement ce travail. Il s’agit de la réalisation d’un nouveau projet de production de masques médicaux dans la région d’Oulianovsk. Ces articles ont déjà été certifiés en Russie et ont un ensemble complet de documents de conformité. Dans les conditions actuelles, ce projet est très important y compris du point de vue de la création de nouveaux emplois dans ces conditions difficiles pour l’économie de la région, et on contribuera au maximum à l’accélération de sa réalisation », a dit Alexandre Smekaline.

 

Pour rappel, le Gouverneur Sergueï Morozov a demandé aux entreprises régionales d’étudier la question de déploiement de la production de masques hygiéniques pour empêcher la propagation du coronavirus sur le territoire de la région. Au moment donné, il y a deux entreprises qui fabriquent des masques réutilisables – Rous et Boston.

 La société NTM Group a également reçu un certificat d’enregistrement du Service fédéral de surveillance dans le domaine de la santé pour la production de masques médicaux à usage unique.

Au dire du Président du Conseil d’administration Yu Zhihai, les spécialistes de l’entreprise sont en train de mettre au point et de tester trois chaînes de fabrication, après quoi elles seront placées sur le territoire du parc industriel dans la zone de port d’Oulianovsk. La production doit être lancée à la fin d’avril.

 

« A la première étape, l’investisseur va fabriquer jusqu’à 200 mille masques jetables par jour. Ensuite on envisage de produire des respirateurs de catégorie FFR3 – jusqu’à 100 mille pièces par jour, ainsi que des vêtements de protection », a dit le directeur général de la Corporation de développement de la région d’Oulianovsk Sergueï Vassine.

 

La société NTM Group a déjà adressé une requête pour enregistrer les articles médicaux – respirateurs et vêtements spéciaux de protection, et attend une décision du Service fédéral de surveillance dans le domaine de la santé. Il est à noter qu’aujourd’hui le Président a émis un Décret sur la réduction des exigences pour la certification des moyens de protection individuels, c’est pourquoi on attend qu’une décision soit prise dans le plus bref délai.

 

En outre, dans le cadre des négociations avec les partenaires, on a discuté le problème de mise en place de l’équipement dans les conditions des restrictions. Dans la région il y a des spécialistes de réglage très qualifiés, la compagnie-investiseur va préparer toutes les instructions vidéo et est prête à organiser des études et des consultations à distance. « On est prêt à accorder une assistance en ce qui concerne la recherche de partenaires pour l’emballage, pour que la société ait la possibilité de vendre les masques en détail dans des réseaux de magasins. Ainsi, une telle entreprise se trouve déjà sur le territoire de la zone économique spéciale », a ajouté Alexandre Smékaline.

 

Pour mémoire

 

La société NTM Group est un résident de la Zone économique spéciale de port, elle est en train de réaliser le projet de création d’un cluster médical russo-chinois dans la région d’Oulianovsk. Les fondateurs du groupe sont des sociétés chinoises et russes.

 

13.04.20