La région d'Oulianovsk a lancé le portail « Oulianovskdoma.RF » pour les citoyens qui restent chez eux en auto-isolement

Il est prévu qu’il deviendra une plate-forme unique d'information avec des services pour les habitants de la région pendant la période de quarantaine.

 

Selon le Gouverneur Sergueï Morozov, toutes les forces sont actuellement jetées pour empêcher la propagation du coronavirus dans la région d'Oulianovsk.

« L'une des principales mesures de sécurité en période de pandémie de coronavirus est l'isolement des habitants chez eux, comme cela était recommandé dans tout le pays. Nous devons minimiser le rassemblement des gens dans les lieux publics, transférer le plus possible des gens dans le mode de travail en ligne. Il est encourageant de voir que la communauté informatique s'est réunie pour élaborer des solutions numériques pour nos citadins afin de rendre leur séjour confortable au maximum pendant cette période difficile », a déclaré Sergueï Morozov.

Le portail « Oulianovskdoma.RF » deviendra un catalogue unique de tous les services en ligne, ceux d’Oulianovsk, fédéraux et internationaux. Il permettra d'étudier, de travailler, d'acheter à manger, de recevoir une assistance bénévole sans sortir de chez soi, etc. Le contenu de cette ressource sera constamment complété.

Pour rappel, le portail « Vse.online », organisé avec le soutien du ministère russe des communications, a réuni plus de 225 services de contrôle de la santé, d’auto-éducation, de livraison de nourriture, etc.

Selon Vadim Pavlov, conseiller du Gouverneur pour le développement numérique et technologique de la région d'Oulianovsk, il y a des initiatives qui peuvent se transformer en solutions utiles pour les habitants de la région. Par exemple, le projet de la société Yandex « Assistance à proximité » pour le soutien aux services médicaux et sociaux, ainsi que des propositions spéciales du groupe Mail.ru, y compris celles qui visent à aider les petites et moyennes entreprises.

« Notre tâche est de rendre la vie de chaque personne la plus confortable possible pendant la période de quarantaine et de minimiser les risques pour la santé. Outre la création de nouveaux services numériques pour la population, nous devons informer les citoyens sur l’existance de ces services. C'est pourquoi une autre tâche importante est de populariser les possibilités numériques », a souligné Vadim Pavlov.

Les représentants du milieu informatique ont déjà proposé d'utiliser les solutions disponibles à des organisations à but non lucratif et à tous ceux qui le souhaitent : participer à des marathons en ligne, utiliser des applications mobiles avec des contenus utiles, fréquenter des cours en ligne et beaucoup d’autres choses. Ainsi, la société Simtech accorde gratuitement des licences de logiciels pour faire passer les activités des organisations non commerciales en ligne. Ces organisations organisent souvent des événements socioculturels, créent des fonds d'assistance et aident les gens créateurs à transformer leurs hobbies en business.

« Pendant le mois dernier nous avons reçu beaucoup de demandes de vendre la licence « CS-CART pour marketplaces » à un prix reduit pour des organisations non commerciales. En raison de cela, notre compagnie a pris la décision d’accorder un ensemble de mesures de soutien aux organisations non commerciles et gouvernementales. Pendant la période de pandémie nous délivrons des licences de notre plate-forme « CS-CART pour marketplaces » gratuitement », a dit le directeur pour le marketing de CS-CART Pavel Troubetskov.

Les habitants de la région d’Oulianovsk et d’autres entités de la Russie peuvent télécharger l’application « Ton heure » à leurs portables. Elle a été élaborée par la société informatique ZeBrains qui fait partie du holding TECH.group. L’application aide à joindre les bénévoles et aider ceux qui ont besoin de la livraison d’achats, de l’assistance ménagère, etc.

Lors de notre coopération avec nos partenaires, nous avons eu une idée d’accorder une assistance de livraison de nourriture à des gens âgés qui vivent seuls. Nous avons seulement besoin de l’information sur ceux que nous pouvons aider et il faut qu’ils nous connaissent et n’aient pas peur de nous », a dit le directeur général d’ITECH.group Alexandre Chtcherbina.

 

 

13.04.20