Dans la région d’Oulianovsk on va élaborer des mesures de soutien pour fournir des effectifs supplémentaires à l’usine aéronautique

Le 3 septembre, le Gouverneur Sergueï Morozov a discuté les perspectives du développement d’Aviastar-SP avec le directeur général de la société Il Youri Groudinine.

 

« L’entreprise a augmenté considérablement le volume de la production, presque de cinq fois en huit mois par comparaison à la même période de l'année passée. L’usine continue à s’occuper activement des investissements qu’elle dirige au développement de la production. En ce qui concerne les payements fiscaux, par rapport à l'année passée, on a enregistré une croissance de près de 100 millions de roubles. C’est une contribution considérable. Aujourd’hui, nous avons discuté la promotion de l'industrie aéronautique, l’augmentation de l'attractivité d’investissement de l'entreprise, les mesures de soutien de la part du gouvernement régional et ce qui doit être fait pour améliorer la qualité de la formation des spécialistes », a souligné Sergueï Morozov.

Le programme de production d’Aviastar-SP pour les années 2020 - 2022 comprend l’exécution de la commande d’état pour la défense et nécessitera la participation supplémentaire de 1500 personnes. L’augmentation des volumes de la production de l'entreprise et du nombre de travailleurs industriels aura pour conséquence l’augmentation des rentrées fiscales dans le budget régional.

A présent l’usine aéronautique met en oeuvre un vaste programme de réarmement technique et de modernisation de la production. Pour réaliser le programme, Aviastar-SP envisage d’attirer des spécialistes très qualifiés d'autres entreprises du secteur aéronautique.

« Cette année on augmente les volumes de la production d’Il-76MD-90A, trois avions sont déjà mis en exploitation et deux autres seront livrés avant la fin de l’année. On est en train d’assembler cinq avions, la chaîne d’assemblage est lancée. On commence à mettre au point toutes les stations du processus de fabrication. Avec le lancement de la chaîne d’assemblage, on a créé 235 emplois supplémentaires de haute technologie. De plus, on a besoin de 600-700 personnes environ pour la production actuelle. C’est pourquoi aujourd’hui on a discuté les problèmes de recrutement, d’enseignement supplémentaire et d'obtention d'une deuxième spécialisation. Il y a beaucoup de choses à faire pour attirer des spécialistes qualifiés, mais cela permettra d'augmenter le nombre de travailleurs et d’exécuter la commande d’état pour la défense », a dit Youri Groudinine.

 

 

16.09.19