Au cours de la réalisation du projet national " Santé publique " on envisage d’attirer plus de mille médecins aux établissements médicaux de la région d'Oulianovsk

Le chef de la région Sergueï Morozov a eu une rencontre avec des spécialistes du département compétent, des représentants du Ministère de la santé de jeunesse, les chefs d’organisations médicales et des membres de la filiale régionale du mouvement public russe Volontaires-médecins.

 

On a examiné les problèmes de construction de postes d'aide-médecins et de sages-femmes et l’organisation des travaux de réparation dans les établissements médicaux publics de la région, ainsi que le système de travail avec les jeunes spécialistes et les volontaires-médecins.

« La tâche de protection de la santé est une des plus importantes. Pour l'augmentation de l'accessibilité de l'assistance médicale il est nécessaire de continuer le travail pour l’attraction de spécialistes, y compris dans les districts ruraux de la région. C’est une des directions les plus importantes de la réalisation du projet national " Santé publique ". Bien sûr, la situation s'est améliorée en comparaison de 2007, quand les établissements de santé étaient pourvus de spécialistes seulement à 46 %. C’est alors que nous avons commencé notre long travail pour l’attraction et le soutien aux jeunes médecins. Mais on a encore beaucoup de choses à faire. Avant 2024 il faudra attirer dans la branche près de mille médecins. Pour cela il faut non seulement développer l'infrastructure médicale, mais aussi faire tout le possible pour que les filles et les garçons aient une grande envie de maîtriser cette profession. Dans le même délai nous devrons augmenter de plus de 20 fois le nombre de médecins engagés dans le système de formation professionnelle continue, y compris avec l'application de technologies d’enseignement à distance. Les dépenses pour la réalisation du projet feront 904 millions de roubles », a dit Sergueï Morozov.

Mentionnons qu’en 2018  263 médecins ont été embauchés dans la santé publique de la région, 102 d'eux étaient de jeunes spécialistes. Finalement, le degré de munition des établissements de santé de spécialistes avec un enseignement supérieur a fait 72 % en 2018, et pour 2020 ce paramètre doit atteindre 90 %. En outre, en 2018 on a attiré 157 promus de collèges de médecine, ce qui est de 7% plus que l'année passée. Dans le cadre du programme « Zemski doctor » et d’autres programmes analogues destinés aux spécialistes médicaux moyens, on a embauché 48 médecins et 31 infirmiers. Pour qu’ils ne partent pas de la région, on réalise des mesures de soutien social pour eux. Pendant cinq ans le soutien financier a été accordé à plus de huit mille spécialistes médicaux.

« Le travail systémique pour l’attraction et la stabilisation des médecins à leurs postes de travail dans notre région comprend des mesures, à partir du travail d’orientation professionnelle avec les écoliers, les étapes de préparation des travailleurs médicaux avant, pendant et après les études aux écoles supérieures, jusqu’à l'adaptation et le développement du potentiel professionnel des jeunes spécialistes. Le développement du volontariat, le soutien aux initiatives sociales, l’attraction de jeunes est un gage de succès de la branche. La filiale régionale du mouvement Volontaires-médecins comprend aujourd'hui plus de 300 jeunes gens actifs, qui aident le personnel des établissements de santé, accompagnent des événements sportifs et de masse, augmentent le niveau de la compétence médicale de la population, contribuent au développement de dons de sang et à la popularisation du mode de vie sain, conduisent un travail d’orientation professionnelle. D’ordre du chef de la région, pour l'augmentation de l'efficacité du travail des représentants de ce mouvement, on accordera un local spécial pour le placement des coordinateurs et l’organisation de séminaires », a dit le chef du département compétent Sergueï Pantchenko.

Le coordinateur du mouvement public russe Volontaires-médecins dans la région d'Oulianovsk Christina Antonova a parlé des résultats du travail et des perspectives du développement du mouvement.

« Nous travaillons avec les établissements d’enseignement et de santé, nous avons conclu des accords avec les plus grands hôpitaux. Maintenant nous visons aussi au travail avec les collectifs de travailleurs. Au premier semestre nous avons préparé 33 volontaires, qui ont pu organiser 14 master classes sur la prestation des premiers secours pour les personnes de différents âges. Ils ont pris part à l'accompagnement de 11 grandes actions du niveau régional et municipal, ont fait 10 cours au centre de transfusion du sang, ce qui a contribué à l’attraction de 351 donneurs. L'année passée nous avons aussi commencé à nous occuper de la préparation de détachements médicaux aux écoles. À présent on en a créé à quatre écoles, leurs représentants prennent un part actif au travail de notre mouvement. Ensuite nous envisageons de créer un centre d’accréditation pour les volontaires, pour le moment il n’y en a pas dans les sujets de la Russie », a dit Christina Antonova.

 

29.07.19