On a formé un mécanisme de soutien d'État à l'exportation dans la région d'Oulianovsk

Le 20 juin, au cours d’une émission en directe, le Président de la Russie Vladimir Poutine a expliqué, comment le projet national « Coopération internationale et exportation » soutiendra les fermiers.

 

Au dire du chef de l'État, il y a 10 ans il était impossible d’imaginer que l'exportation de la production agricole atteindra les chiffres d'aujourd'hui. Le président a parlé du soutien accordé à l'agriculture et au petit agrobusiness de la part de l'État, il a chargé le Ministère de l’agriculture  de résoudre le problème du développement des marques alimentaires régionales.

« Le volume total du soutien accordé à l'agriculture cette année fait plus de 300 milliards de roubles. 45 % de ce financement sont donnés aux grandes exploitations, 16 % – aux petites exploitations agricoles. Le volume du marché donné par les fermiers fait 12 %. Cela signifie, en premier lieu, que l'État incite au développement », a déclaré Vladimir Poutine.

Au dire du chef de la région Sergueï Morozov, presque dans chaque formation municipale on modernise la production ou construit de nouveaux objets. « Pour la région d'Oulianovsk on a établi un paramètre planifié de l'exportation de la production du complexe agro-industriel pour 2024 - 72 millions de dollars. En raison de cela, nous allons développer l'élevage laitier, en particulier, pour l'année 2019 on envisage de construire de nouveaux ensembles d'élevage et de moderniser ceux en service, en vue de l'augmentation de la qualité et des volumes de la production de lait. En outre, on accordera une attention particulière à l'aviculture, notamment à l'assainissement financier et à la mise en exploitation des entreprises qui se trouvent sur le territoire de la région d'Oulianovsk. Troisièmement, on créera des entreprises de traitement de la production agricole, y compris des céréales, puisque ces produits sont très demandés par de diverses industries en Russie et dans le monde entier. Le développement de la direction donnée permettra d'augmenter les volumes de l'exportation de la production avec la valeur ajouté, ce qui contribuera à la réalisation du projet national « Développement de l'exportation de la production du complexe agro-industriel » sur le territoire de la région d'Oulianovsk », a conclu le Gouverneur.

Au dire du vice-président du Gouvernement de la région d'Oulianovsk – Ministre du complexe agro-industriel et du développement des territoires ruraux Mikhaïl Semenkine, le département accorde une attention spécial au sujet de la réalisation de la production des producteurs locaux.

« L'accomplissement des tâches du projet prioritaire pour le développement de l'exportation permettra d’augmenter le nombre d’exportateurs de la production agricole et d’augmenter les volumes de l'exportation par les compagnies-exportatrices en service. Le développement de l'exportation est une direction prioritaire pour notre région. Le plus grand partenaire régional - importateur des céréales est la République d'Iran. Outre les céréales, la région exporte traditionnellement les produits de confiserie, la bière, la vodka, les boissons non alcoolisées. On a établi une coopération avec le Kazakhstan, le Viêt Nam, la Thaïlande, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Chine, l'Allemagne et la Lettonie. Le département travaille activement pour l'élargissement de la liste donnée », a dit Mikhaïl Semenkine.

Au dire du chef de la coopérative de consommation Renaissance Agro Stanislav Sankeev, dans le cadre de la réalisation du projet national, le 18 juin à Iran on a signé un mémorandum bilatéral de coopération entre la coopérative et la compagnie Batis Tejarat Caspian. On coopérera dans le domaine de l’agriculture en vue de l’importation de notre production en République. Nous sommes aussi intéressés par l’échange de la meilleure expérience dans le domaine de l’infrastructure agricole. Nous allons travailler ensemble dans cette direction, ainsi que dans le domaine des transports, de l’élevage des bovins et de la production auxiliaire pour l’agriculture, ainsi que pour l’industrie de transformation », a souligné l’expert.

 

 

02.07.19