Le Conseil de fédération a approuvé les initiatives de Sergueï Morozov pour l'augmentation de l'attractivité d'investissements et l'amélioration du climat d'affaires de la région d'Oulianovsk

Le 12 février le Gouverneur a pris parole à la séance élargie du Comité pour la politique économique. L'action a eu lieu dans le cadre des Jours de la région d'Oulianovsk dans le Conseil de fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie.

 

« Le driver clé de la croissance économique de la région d'Oulianovsk est la politique d'investissements. La création d’un bon climat d'affaires, l’attraction des investisseurs est la priorité de notre travail pendant plus de dix ans. On accomplit ces tâches grâce à l'organisation et le développement des " points de croissance " – sites et territoires préparés pour le déploiement de projets d'investissements. Les principaux d’eux sont la zone économique spéciale de port, le parc industriel Zavoljié, le territoire du développement socio-économique dépassant Dimitrovgrad, le développement de sources d’énergie renouvelables. Les " points de croissance " ont plus d’une fois confirmé leur efficacité économique. Cependant nous avons des possibilités supplémentaires pour son augmentation, et nous devons les utiliser. Premièrement, cela concerne la seule zone économique spéciale de port en Russie. Elle accorde aux résidents le régime fiscal le plus avantageux, permettant d'économiser non moins de 35 % des dépenses prévues par le plan d’affaires du projet. Aujourd'hui sur le territoire de la Zone on a enregistré 21 investisseur, et le volume total des investissements a atteint 100 milliards de roubles », a souligné Sergueï Morozov.

En 2019-2021 on envisage de déployer un centre de castomisation d’aéronefs court et moyen courrier, des entreprises pour leur peinture, entretien et réparation sur le territoire de la zone économique spéciale. La réalisation de ces projets implique la présence d’un aéroport constant. Ainsi, la modernisation du poste d’inspection frontalier à l'aéroport Oulianovsk-Vostotchny, construit en 2001, est la condition principale pour leur réalisation. En supplément, la direction de la région d'Oulianovsk étudie la question d’attraction du financement fédéral pour la modernisation de l'infrastructure de l'aéroport.

Une série de propositions est aussi liée aux aspects juridiques de l'activité de la zone économique. En particulier, à l’obligation de ses résidents d’accorder une garantie de paiement de taxes à l'organisme douanier. Aujourd'hui cette mesure retient de petits entrepreneurs, pour lesquels une caution de 2,5 à 30 millions de roubles est hors de proportion avec les dimensions des productions.

En outre, les compagnies promoteurs sont prêtes à créer des locaux de stockage, de production et des bureaux pour l'affermage ultérieur. En même temps il y a des compagnies qui sont prêtes à s'occuper de la production, du stockage ou du commerce, mais ne sont pas prêtes à faire des investissements considérables. En raison de cela l'élargissement de la liste des activités accessibles pour les résidents de la zone économique spéciale est une réserve pour l’attraction de nouveaux investisseurs. Cela permettra aussi de partager les obligations entre les promoteurs et les opérateurs, motivera l'entreprise d'innovation.

« Le chef de la région sait nettement quelles priorités il faut protéger, les priorités, qui, étant soutenues par l'équipe de la région d'Oulianovsk, peuvent mener à un enrichissement encore plus considérable du budget fédéral et au positionnement de la région non seulement sur la carte du District fédéral de la Volga, mais aussi de tout le pays », a dit le président du Comité du Conseil de Fédération pour la politique économique Dmitri Mezentsev.

Les initiatives déclarées par le Gouverneur ont été approuvées par l'assistant du chef du Service douanier fédéral Tatiana Golendeeva.

« Sergueï Ivanovitch a dit tout à fait justement qu’aujourd’hui, quand on crée des zones industrielles de mise en application de technologies, les résidents ne versent pas de caution. La zone de port a ses particularités, ses résidents ont la possibilité de stocker sur leurs surfaces non seulement les marchandises, qui sont nécessaires pour la production, mais aussi les marchandises des tiers. C’est-à-dire, ils peuvent jouer le rôle de possesseurs de pièces de stockage temporaire, ce qui exige, sans doute, une caution. C’est pourquoi nous ne sommes pas contre des amendements dans la loi correspondante sur les zones libres, où il est stipulé précisement, que les marchandises nécessaires pour les besoins de la production seront importées sans caution », a dit Tatiana Golendeeva.

Sergueï Morozov a aussi déclaré l'importance de l’expansion des " points de croissance " sur tout le territoire de la région. Une autre proposition examinée à la séance est la création d’un territoire du développement socio-économique dépassant dans la monoville d'Inza.

« C'est un grand noeud ferroviaire, à travers lequel passent les trains de la partie occidentale du pays à l'Oural, aux plus grandes villes de Povoljié et en Asie centrale. La production industrielle fait plus de la moitié de l'économie du territoire. Néanmoins, la ville se heurte à des problèmes caractéristiques de la plupart des petites localités de la Russie – le reflux de la population, l'aggravation de la situation économique et sociale. La région a adressé une requête pour la création d’un territoire du développement socio-économique dépassant au Ministère du développement économique de la Fédération de Russie en 2018. L'attribution du statut permettra à Inza de lancer 11 projets d'investissements. À la suite de leur réalisation le budget consolidé de la région d'Oulianovsk recevra plus de 1,1 milliards de roubles », a dit Sergueï Morozov.

« Nous soutenons traditionnellement les initiatives des régions pour la création de territoires du développement dépassant dans des monovilles. Cela donne réellement de nouvelles possibilités à la ville, à ses entreprises. Mais la situation d’Inza est un peu plus compliquée. À la fin de l'année passée on a pris la décision de créer des territoires du développement dépassant seulement dans des monovilles de la première catégorie, c'est-à-dire les monovilles les plus compliquées. Inza appartient maintenant à la deuxième catégorie, et sa situation socio-économique est au niveau acceptable. Pour défendre cette position devant le Gouvernement, nos collègues de la région d’Oulianovsk et nous devrons argumenter la nécessité et l'opportunité de la création d’un territoire du développement dépassant notamment à Inza. Je veux vous informer en supplément sur ce qu’il n’y a pas longtemps le Gouvernement a pris la décision d’approuver les requêtes pour la création de territoires du développement dépassant qui avaient été adressées et examinées à la séance de la commission l'année passée. Ainsi, dans l'immédiat nous attendons près de 22 décisions du Gouvernement sur l'attribution du statut de territoire du développement dépassant à 22 monovilles », a expliqué le vice-ministre du développement économique de la Fédération de Russie Vadim Jivouline.

 

 

25.02.19