Les experts principaux ont estimé haut l'expérience de la région d'Oulianovsk pour le développement des monovilles et des espaces urbains

Le 21 septembre le Gouverneur Sergueï Morozov a annoncé une série d'initiatives thématiques au cours de la séance plénière du VIII Forum culturel international.

 

L'assistant du directeur général, chef du département des programmes du développement du Fonds des monovilles Evgueni Podchivalov, le consultant pour les directions créatives de l'économie Robert Eisold, le cofondateur du Centre de l'architecture urbaine et du design de la ville d'Eindhoven Cees Donkers, le directeur du Fonds « Oulianovsk – capitale culturelle » Tatiana Ivchina ont pris part au travail de la session.

« Pendant les 13 dernières années la région d'Oulianovsk a fait une grande persée dans le développement socio-économique. Nous avons formé une des meilleures politiques d'investissements dans le pays, attiré des dizaines de nouvelles grandes entreprises, obtenu une croissance stable de l'indice de la production industrielle, de la construction. Mais malgré le développement stable total, les territoires mono-industriels étaient en arrière. Il est difficile pour eux de sortir de la dépendance d'une branche d’industrie ou d’une entreprise, c'est pourquoi nous avons pris la décision de reconstruire l'économie, d’attirer de nouveaux projets d'investissements, de stimuler le développement de l'entreprise dans telles villes et villages. La synthèse de deux sujets est devenue intéressante pour nous : le développement des monovilles et des industries et des espaces créatifs. Quatre villes de notre région – Inza, Novooulianovsk, Silikatny et Dimitrovgrad – ont fait partie de la liste des " localités mono-industrielles de la Fédération de Russie ", on a fait apparaître des espaces créatifs " Quartier " et " Horizon ", nous avons élaboré notre propre ensemble de mesures de soutien à tels territoires qui n’ont pas été inscrits sur la liste fédérale », a déclaré le chef de la région Sergueï Morozov.

L'année passée dans les monovilles de la région on a fait des réparations des rues centrales et des zones adhérantes de promenade, on a commencé la modernisation des établissements de santé. On continue à aménager les territoires publics et les cours. Le choix d’objets d'aménagement est fait en collaboration avec la population.

Au cours de l'action les experts ont examiné l'influence des industries créatives sur l'état social des monoterritoires et le développement économique des villes. On a cité en exemple l'expérience des régions russes et des villes européennes qui ont misé sur l'économie créative comme priorité du développement.

« C’est très bien que vous pensez au développement des industries créatives. La plus grande valeur des actions telles que celle d’aujourd’hui est la possibilité de faire voir que toutes les méthodes et tous les instruments, dont on a parlé, fonctionnent vraiement. Je respecte et j'apprécie votre ville pour ce qu’ici on peut voir, combien de jeunes gens sont engagés dans ces processus. Le travail avec cette génération est très fertile, il donnera sans doute de bons résultats », a souligné Cees Donkers.

Tel que mentionné ci-avant, la région d'Oulianovsk est prête à réaliser quelques directions en commun avec des partenaires. Ainsi, on a proposé d’élaborer pour le Fonds des monovilles un programme-modèle pour la création et le développement des espaces créatifs sur les monoterritoires de la Russie par les efforts du Fonds « Oulianovsk – capitale culturelle » et de l'Université de base d’Oulianovsk. On a aussi lancé une initiative d’organiser un « module enseignant » thématique à Dimitrovgrad en 2019 dans le cadre du projet du Fonds « Académie du développement des monovilles ».

« Dans votre région il y a de bons exemples : « Quartier » - à Oulianovsk, « Horizon » - à Dimitrovgrad, l'apparition desquels a été encouragée par le Gouvernement de la région et par le Gouverneur Sergueï Morozov. Telles initiatives peuvent être soutenues par nous. Le fonds examinera les propositions, dont le chef de la région a parlé. On peut dire avec certitude que le problème du développement de l'économie créative et des espaces créatifs doit être intégré dans le processus d'échange d'expérience entre les monovilles pour que leurs chefs du Nord-Ouest jusqu’à l’Extrême-Orient puissent prendre connaissance de l’expérience réussie qui existe » a dit l'assistant du directeur général, chef du département des programmes du développement du Fonds des monovilles Evgueni Podchivalov.

 

 

02.10.18