Dans la région d'Oulianovsk on a donné le départ à la formation d’une nouvelle branche énergétique de la Russie

Cela a été annoncé par le chef du conseil d'administration de la compagnie Rosnano Anatoli Tchoubaïs le 4 avril à une séance de la table ronde au sujet : « L'État et les perspectives du développement de l’industrie d’innovation en Fédération de Russie » à la Douma d'État de la Fédération de Russie. Les chefs des factions Edinaïa Rossia Sergueï Neverov et de LDPR Vladimir Zhirinovski, ainsi que le Gouverneur de la région d'Oulianovsk Sergueï Morozov ont joué le rôle de speakers à la déance donnée.

 

Sergueï Morozov a mentionné dans son discours que la coopération avec Rosnano est devenue pour la région un point de départ dans la partie de la formation de l'économie de haute technologie. Elle a été commencée par la première étape de la construction du centre d’innovation ULNANOTECH en 2013. Aujourd'hui dans le centre se sont installées 10 compagnies technologiques, deux chaires de base créées en commun avec l'Université technique d'État d'Oulianovsk. Pendant quatre ans on y a lancé plus de centaines de start-ups dans quelques directions, parmi lesquelles sont l'énergétique alternative, les biotechnologies et la génétique moléculaire, l'électronique encastrable, de nouvelles technologies de la construction.

En outre, Anatoli Tchoubaïs a mentionné que la corporation a donné le départ au développement d’une nouvelle branche d’industrie dans la Russie - sur le territoire de la région d'Oulianovsk on a créé le premier parc d’éoliennes dans le pays. D'après lui, on a investi 100 milliards de roubles dans la construction de parcs d’éoliennes. En outre, il a exprimé son assurance de ce que pour 2027 la production de l'énergie dans ce secteur augmentera de plusieurs fois.

Sergueï Morozov a confirmé qu'à présent on a déjà terminé la première étape de la construction du parc. Toutes les 14 éloiennes sont installées et produisent de l'énergie. Leur capacité fait 35MW. Le chef de la région a mentionné que ce parc peut faire partie du Fonds du développement de l’énergétique éolienne. Aujourd'hui sur le territoire de la région on est en train de former un cluster de production pour les éoliennes.

Mentionnons qu’en septembre 2017 on a signé un accord sur la construction d’une usine pour la production de pales d’éoliennes. Les investisseurs sont Rosnano, le centre de transfert de technologies d'Oulianovsk et le leader mondial de l’industrie éolienne – la compagnie danoise Vestas. On envisage de fabriquer ici jusqu'à 300 pales par an. On créera plus de 200 postes de travail pour des spécialistes qualifiés, on a attiré plus d'un milliard de roubles des investissements.

Le même projet a permis à la région d'appliquer un nouvel instrument d'investissement – contrat spécial d’investissements dans la branche de l'énergétique alternative. L’accord a été conclu avec le Ministère de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie au forum d'investissements de Sotchi en février 2018. Grâce à ce projet dans la région on créera un centre des compétences pour l’énergétique éolienne. En outre, on commencera à préparer des spécialistes pour l’industrie donnée à la base de l'Université technique d'État d'Oulianovsk.

En outre, le Gouverneur de la région d'Oulianovsk a dit qu’il est nécessaire d’appliquer plus largement une telle expérience de coopération dans la sphère d'innovation.

Pour cela, à l'avis de Sergueï Morozov, Rosnano et ses structures doivent financer non seulement les projets avec une composante d’innovation, mais aussi d'autres élaborations de haute technologie. « À présent il existe un limiteur essentiel – « nano ». En raison de cela, je propose d'examiner la possibilité de s’écarter de cette restriction, ayant misé sur de hautes technologies, ayant élargi les sphères d’intérêts », a dit le chef de la région.

En outre, le Gouverneur a lancé une initiative d'élargir les mesures de soutien d'État aux projets d'innovation. La proposition donnée, au dire de Sergueï Morozov, est liée au mégaprojet régional « Vallée Technologique» qui, selon les calculs préalables, doit attirer dans l'économie de la région plus d'une dizaine de milliards de roubles des investissements. Il s’agit de la formation d’un territoire avec un écosystème spécial pour le développement des élaborations de recherche et d’essai. Pour la réalisation de tels grands projets on a besoin du soutien d’Etat, en particulier – de l'application des régimes fiscal, juridique, des régimes migratoire et de visa pour les spécialistes étrangers, analogues à ceux qui existent dans le projet Skolkovo.

Le Gouverneur a appelé les députés de la Douma d'État, les participants de la table ronde à soutenir les amendements correspondants dans la Loi fédérale « Sur le centre d'innovation Skolkovo ».

16.04.18