A l’issue de 2017 l'indice de la production industrielle dans la région d'Oulianovsk a fait 106,7 %

Au cours de la séance du 29 janvier le Gouverneur Sergueï Morozov a souligné que le dynamisme de la production industrielle dans la région est toujours positif.

 

« Cela prouve que la région d'Oulianovsk est un sujet avec un haut potentiel industriel, une économie stable et un bon climat d'investissements. L'indice de la production industrielle est l’indicateur principal du développement de la région, en effet, ce sont de grandes entreprises qui donnent le ton à tout le développement socio-économique. Je parle des postes de travail à grand rendement, d’un haut salaire, des rentrées fiscales. Et nous ferons tous les efforts pour que le rythme pris continue à s’accélérer », a déclaré le chef de la région.

Au dire du premier vice-président du gouvernement régional Andreï Turine, on observe l’augmentation des indices par rapport à ceux de l'année passée presque dans toutes les positions clés. « Je veux mentionner qu'un haut indice de la production industrielle est surtout assuré grâce aux indices des productions de transformation – 108,5 %. L’index dans la distribution et l’évacuation d’eau a augmenté de 9,6 % par comparaison à l’année 2016, dans l'approvisionnement en électricité, en gaz et en vapeur et la climatisation, l'indice a augmenté de 0,8 % », a raconté le chef de la branche d’industrie.

D'après les données des spécialistes du Ministère régional de l’industrie, dans l’industrie de transformation on a observé l’augmentation de l'indice de la production dans 14 types de 22. Ainsi, dans la production d’autres moyens de transport et de l'équipement, l'indice a augmenté presque de deux fois, dans la production de machines et de l'équipement ( non insérés dans d'autres groupements ) - de 62,3 %. L’indice de la production d’articles en caoutchouc et en plastique fait 121,7 % par rapport aux chiffres de 2016, l’indice de la production de substances chimiques fait 118,4%, celui de la production textile fait 112,6%.

Un travail de haute qualité des établissements industriels a été aussi mentionné par le premier vice-président du comité de la Douma d'État de l’Assemblée Fédérale de la Fédération de Russie pour l'industrie, le premier vice-président de l'Union des constructeurs de machines de la Russie Vladimir Goutenev. Le 29 janvier il a visité le bureau d'études  de construction d'appareils d'Oulianovsk, où il a examiné la production et a discuté les perspectives du travail avec la direction.

« L'entreprise non seulement produit des appareils complexes et réclamés, mais elle est aussi l'intégrateur pour plusieurs coopérateurs. Cette entreprise a pu réaliser la substitution des importations dans toute une série de directions très importantes. De plus, c'est une production de haute technologie, ce qui explique de hauts salaires des collaborateurs et le rythme du réarmement technique. J'ai vu beaucoup d'unités d’équipement, elles sont très chargées, une grande partie travaille à trois postes. Ce n’est pas par hazard que la région d'Oulianovsk a montré de hauts rythmes de la croissance dans la production industrielle. Ils sont beaucoup plus hauts que les rythmes moyens en Russie, si je ne me trompe pas, presque 107 %. Il est surtout agréablement que ces chiffres sont obtenus dans les conditions de l'absence de la croissance de la production et du traitement des minéraux, il y en a très peu dans la région. La croissance principale du traitement mécanique, la production mécanique ont faut plus de 108 %, de plus, aux entreprises du complexe militaro-industriel il y a beaucoup de cas, quand on a ajouté 20-30 % en un an! Bien sûr, nous comprenons que dans le cadre des tâches pour la diversification du complexe militaro-industriel et l’augmentation des volumes de la production civile, fixées par le Président, dans les conditions du passage prochain par le point culminant de la commande d’état pour la défense, toute une série de nouvelles tâches apparaît. Mais, par exemple, le bureau d'études de construction d'appareils d'Oulianovsk a déjà maintenant une part de la production civile avoisinante à 50 %. C'est le but, que le Président a fixé pour l'année 2030. Et je suis absolument sûr que l'entreprise ne se reposera pas sur ses lauriers, mais, au contraire, augmentera les volumes de la production – pour cela il y a tout ce qu’il faut, un bon collectif, une puissante base technique », a déclaré Vladimir Goutenev.

12.02.18