En 2018 le service oncologique dans la région d'Oulianovsk sera approché des standards mondiaux modernes

Le 16 janvier, au cours du forum Gaïdarovski, pendant le petit déjeuner d'affaires « Investissements dans la sphère de la santé publique », le Ministre de la santé publique de la Fédération de Russie Veronika Skvortsova a nommé le traitement des maladies oncologiques la priorité pour le financement de la branche en 2018.


Par ses mots, en 2018 le volume des moyens assignés pour la chimiothérapie, a augmenté de 80 %, pour l’assistance chirurgicale oncologique de haute technologie — de 60 %. En outre, les subventions régionales ont augmenté de 20 % par rapport à l'année passée.

Mentionnons que la délégation de la région d'Oulianovsk a été conduite au forum par le Gouverneur Sergueï Morozov.

« L'accomplissement des tâches fixées dans les Décrets de mai du Président, concernant la réduction de la mortalité de la population, y compris à cause des maladies oncologiques, reste à la priorité dans le système de la santé publique de la région d'Oulianovsk. Cette année

nous procédons à la création d’un centre de tomothérapie à la base du dispensaire oncologique à l'aide des mécanismes du partenariat public-privé. Ici l'actinothérapie sera réalisée à la base des méthodes les plus modernes, permettant de réduire la toxicité du traitement. Ce sera la troisième institution pareille dans le pays après celles de Moscou et de Kazan. Avant la fin de l’année on ouvrira le centre radiologique fédéral à Dimitrovgrade. La radiothérapie de protons et de nucléides, de nouvelles possibilités - avec son ouverture l'efficacité de l'assistance aux malades oncologiques dans la région d'Oulianovsk augmentera de plusieurs fois », a mentionné Sergueï Morozov.

Au dire du Ministre régional de la santé publique, de la famille et de la prospérité sociale Rachid Abdoullov, on continuera à moderniser les locaux du dispensaire oncologique régional. Ainsi, en 2017 on a fait des réparations dans la section de chimiothérapique ce qui a permis d’augmenter le nombre de lits de 40 jusqu'à 70. Cette année on planifie de terminer les travaux de réparation de la deuxième section chimiothérapique qui se trouve dans le bâtiment de radiologie. On a assigné 3,6 millions de roubles pour cela. Ainsi, la capacité de cette section doublera, la période de l'attente de l'hospitalisation sera raccourcie d’un mois à deux semaines.

Ensuite on planifie de créer une section de chimiothérapie de jour au rez-de-chaussée du deuxième bâtiment de chirurgie. En 2018 on planifie aussi de rééquiper le dispensaire : on remplacera l'accélérateur linéaire, les appareils pour télécuriethérapie, pour anesthésie par inhalation, l’échographe et le radiographe.

23.01.18