L'assistant du chef du Service fédéral antiminopole de la Russie Sergueï Pouzyrevski a estimé haut l'efficacité de l'exécution de l'accord avec le Gouvernement de la région d'Oulianovsk

Le bilan de la collaboration a été fait le 12 décembre au conseil de coordination pour l'introduction du Standard du développement de la compétition.

 «La région d'Oulianovsk est une des régions pilotes, avec lesquelles le Service fédéral antiminopole a signé un plan concret d’actions après avoir conclu un accord de coopération. La conception qui est réalisée ici aujourd'hui est liée à ce que la direction considère la compétition comme moyen du développement de l'économie. On est en train de réaliser une série d'actions, grâce auxquelles certains marchés ont passé de l'état monopole à l’état concurrentiel. On a pris des décisions contribuant à ce que des joueurs privés viennent dans des sphères déterminées. Dans les conditions de l'organisation correcte de l'économie, ils attireront des investissements, créeront des postes de travail. Je suis sûr que le travail fait aura un long résultat qui contribuera à l'augmentation du bien-être des citoyens. En effet, en affermissant la région, nous affermissons l'économie de la Fédération de Russie », a souligné l'assistant du chef du Service fédéral antimonopole de la Russie Sergueï Pouzyrevski.

Mentionnons que l'accord de coopération entre le Service fédéral antimonopole et le Gouvernement de la région a été signé par le Gouverneur Sergueï Morozov et le chef du département fédéral Igor Artemiev en mars de l'année en cours au collège du Service fédéral antimonopole à Moscou. De plus, en juin on a approuvé le plan de mesures pour la réalisation du document.

 «L'assistance au développement de la compétition est une des tâches clés de la région d'Oulianovsk. Le Service fédéral antimonopole ne coopère pas activement avec les pouvoirs régionaux dans tous les sujets, une telle coopération est très précieuse pour nous, et nous faisons cas de la confiance donnée. Je suis sûr que par des efforts conjugués nous pourrons créer dans la région d'Oulianovsk les meilleures conditions pour le développement de la compétition, et donc, et du business honnête. Nous devons recevoir finalement l'augmentation de la qualité des services, accordés aux habitants et aux visiteurs de notre région », a dit le Gouverneur Sergueï Morozov.

Au dire du Président du Gouvernement Alexandre Smekaline, la substitution de la présence d'État dans toute une série de branches de l'économie apporte non seulement de nouveaux joueurs, mais aussi l'expérience, la compétence, des ressources du business.

«Grâce aux mécanismes du partenariat public-privé, pendant cette année on a conclu trois accords de concession. Des entreprises unitaires d'État, qui étaient en propriété de la région et des formations municipales ou étaient privatisées, sont sorties de toute une série d’industries. Les tâches du développement de la compétition, désignées par le Service fédéral antimonopole et le Gouverneur Sergueï Morozov, sont prioritaires pour nous, puisqu’elles sont une bonne impulsion pour le développement de l'économie du territoire », a dit le chef du ministère.

Au dire des spécialistes du département compétent, dans le cadre de la réalisation du plan de mesures pour la réalisation de l'accord, on a déjà formé des conditions nécessaires pour l'accès des structures commerciales à la prestation de services sociaux. Selon les dernières données, la part des organisations privées a augmenté dans cette sphère jusqu'à 22,8 %. En outre, conformément aux messages du Service fédéral antimonopole de la Russie, dans la région on a mis le cap sur la réduction de la participation de l'État dans l'économie. D’après les estimations d’experts, l'accroissement du secteur commercial dans l’industrie fait près de 5 %.

«L'accord sur la coopération entre le Service fédéral antimonopole et le Gouvernement de la région a été conclu à l'initiative du Gouverneur Sergueï Morozov et est devenu une impulsion pour la révision de certains problèmes de coopération avec les pouvoirs régionaux. En effet, il se distingue des accords, signés avec d'autres sujets. Dans certaines régions ils ne contiennent pas de plan de mesures ou ne comprennent que trois-quatre points. Dans la région d'Oulianovsk ce document comprend 31 point, et ils sont déjà presque tous accomplis », a déclaré le chef du département du Service fédéral antimonopole de la Russie dans la région d'Oulianovsk Guennadi Spirtchagov.

Au dire des spécialistes compétents, à présent on est en train de réaliser le passage à l’organisation des achats en forme de ventes aux enchères électroniques, ce qui garantit la transparence maximale, – leur part fait 85 %.

Au dire du Ministre du développement de la compétition et de l'économie de la région d'Oulianovsk Roustem Davliatchine, à la suite du travail commun avec le département du Service fédéral antimonopole, on a aussi élaboré un algorithme de poursuite des clients pour des violations typiques répétées de la législation sur le système contractuel. Aujourd'hui ce système est une expérience régionale unique. L'algorithme implique la mise en jeu de la responsabilité administrative et disciplinaire et sera approuvé en 2018.

En outre, au cours du conseil de coordination, l’organisation Analitika a présenté les résultats du sondage annuel des représentants de la communauté d'affaires sur l'état et le développement du milieu concurrentiel sur les marchés des biens et des services de la région d'Oulianovsk. Le niveau de la compétition dans la région est estimé haut par les participants de l'enquête : une telle réponse a été donnée par 44 % des répondants. Au point de vue des marchés cibles, il est différent, selon les estimations des entrepreneurs. Les experts mentionnent la plus haute compétition sur les marchés des produits de l'alimentation, des appareils, de la téléphonie mobile, des préparations médicinales, d’Internet. Une grande partie des représentants du business sent une influence forte ou considérable de la compétition sur les producteurs nationaux - 74 %. En outre, 65 % des représentants interrogés des entreprises ont mentionné que les concurrents étrangers exercent une faible influence ou ne l’exercent pas du tout. A l'avis des entrepreneurs, parmi les facteurs de l'augmentation de la compétitivité, c’est la qualité de la production qui est la plus importante - 59 %.

 


 

29.12.17