Dans la région d'Oulianovsk on a commencé la préparation d’observateurs publics du cours de la campagne électorale pour les élections du Président de la Fédération de Russie

La Chambre publique de la région prendra part à la réalisation des droits électoraux des citoyens. Les chambres publiques des formations municipales et la filiale de l'Association des juristes de la Russie lui prêteront une assistance active.

 Les directions principales de l'activité pour la garantie de la transparence et du caractère légitime de la campagne électorale sont désignées dans les accords conclus le 23 novembre par la Commission électorale de la région d'Oulianovsk avec la Chambre publique et l'Association des juristes de la Russie. Mentionnons que les documents analogues sont déjà signés par le Comité électoral central au niveau fédéral, cependant, parmi les sujets de la Fédération de Russie, la région d'Oulianovsk est devenue un des pionniers.

Le but de la coopération du Comité électoral de la région avec les structures publiques est l'augmentation de la confiance de la population pour les processus électifs. Mentionnons qu’à présent, à la Douma d'État de la Fédération de Russie, on est en train d’examiner le projet de loi « Sur la modification de la Loi fédérale  « Sur les élections du Président de la Fédération de Russie », qui prévoit l’attribution du droit de former leurs propres listes d’observateurs à la Chambre publique de la Russie et aux chambres publiques régionales.

Au dire du président de la Chambre publique de la région d'Oulianovsk Alexandre Tchepoukhine, l'adoptation du règlement sera très utile. « Aujourd'hui on est en train de créer un nouvel instrument efficace du contrôle public. La chambre régionale n’est pas engagée. Ses représentants, qui, pendant leur mandat, suspendent leur appartenance aux partis, défendront les intérêts de toute la société et pas de certaines forces politiques », a souligné Alexandre Tchepoukhine.

En dehors de la garantie du travail des observateurs publics aux élections du Président de la Fédération de Russie, l'accord avec le Comité électoral réglemente des tâches de la Chambre Publique, telles que la réalisation du monitoring de l'observation des droits électoraux des citoyens, le travail avec les adresses, l'instruction juridique et l'augmentation de l'activité électorale des habitants d’Oulianovsk.

Au cours de la préparation de ses observateurs, la filiale régionale de l'Association des juristes de la Russie concentrera une attention spéciale sur le travail avec la jeunesse. « Nous aspirons à ce que les jeunes gens, que nous enverrons aux bureaux de vote au jour du vote, soient prêts non seulement à observer l'événement, mais aussi à fixer des infractions possibles aux règles, à y réagir correctement », a dit le directeur exécutif – chef de l'appareil de l'organisation Ekatherina Grichina.

Au dire du président de la Commission électorale de la région d'Oulianovsk Youri Andrienko, une coopération active avec les partenaires pour les accords a été commencée il y a quelques ans. « Les représentants du Comité électoral sont intéressés à l'augmentation du nombre d’observateurs publics compétents. L’exigence d’actualité de la société est la compréhension des procédures électives au cours de toute la campagne électorale : du stade de la présentation des candidats jusqu’au jour du vote. Il est possible d’accomplir cette tâche seulement à condition de la coordination de notre travail avec des hommes publics. Un important point des accords avec la Chambre publique et l'Association des juristes de la Russie est la création de centres communs de consultation et de situations, de téléphones verts, destinés à aider les électeurs à recevoir de l'information objective en totalité », a communiqué Youri Andrienko.

Un groupe de travail pour le monitoring de l'observation des droits électoraux des citoyens, formé auprès de la Chambre publique de la région, a déjà procédé à l'élaboration du mécanisme de la réalisation des plans désignés. A la fin de la cérémonie de signature des accords, ses participants se sont réunis à la première séance commune, où ils ont discuté les problèmes d'organisation de l'instruction des personnes, qui seront proposées par la Chambre pour la participation aux élections en qualité d’observateurs. Au cours de la discussion on a mis l'accent sur la nécessité de la garantie de l'accès des représentants de toutes les organisations de masse intéressées à l'observation, de la transparence des critères de la sélection des observateurs et de la mise en oeuvre d’un programme commun de leur instruction.

05.12.17